vlan.org

Webzine des anciens étudiants de l’IUT Serecom St-Raphaël

Accueil > Actu > Windows Media Player : DVD Jon a encore frappé

Windows Media Player : DVD Jon a encore frappé

vendredi 16 septembre 2005

Le plus célèbre hacker norvégien, DVD Jon, a cassé le code de cryptage de Windows Media Player. Une cassure pour Microsoft, une cassure pour l’industrie, mais une ouverture pour les environnements non Windows !...

Jon Lech Johansen - surnommé DVD Jon depuis qu’il a cassé (hacké) le code du DVD et ouvert la porte à la multiplication des logiciels de copie de DVD – fait de nouveau parler de lui : il s’attaque à l’un des bastions de Microsoft et de l’industrie.

Windows Media Player présente en effet un algorithme de propriété industrielle qui est employé pour protéger les fichiers Media Player NSC et pour protéger en apparence les sources IP, le port et le format d’échange contre la copie pirate.

Un fichier NSC contient des informations sur le flux, comme le nom et l’adresse du serveur. Lorsqu’un fichier est ouvert dans Media Player, il est décodé puis connecté au serveur spécifié.

Une protection qui selon DVD Jon ne s’impose pas, puisque une fois le fichier ouvert avec Media Player qui lance le flux, l’adresse IP et le port peuvent être révélés à l’aide des statistiques de réseaux fournis par la majorité des systèmes d’exploitation.

"Windows Media Player n’est pas très bon, et les utilisateurs de Windows et Mac ne devraient pas être forcés de l’utiliser pour exécuter des flux NSC", a déclaré Jon Lech Johansen.

L’objectif avoué du ’hacker’ serait moins de casser une partie du business de Microsoft que de rendre les contenus au format Media Player accessibles aux lecteurs alternatifs, et en particulier les plates-formes non Windows. Et Jon Lech Johansen est allé jusqu’au bout de sa démarche en développant un décodeur.

Le ’hack’ de DVD Jon vient ainsi de rendre les contenus Media Player accessible à partir du lecteur de flux médias open-source VLC (VideoLAN Client). VLC peut être téléchargé sous 12 systèmes d’exploitation et distributions Linux. Il a par exemple été téléchargé 6 millions de fois sur le Mac.

Microsoft n’a pas encore réagi, mais le ’hack’ de l’algorithme de Media Player représente un évènement qui pourrait s’annoncer majeur pour l’industrie. En revanche, plusieurs sociétés industrielles, qui fabriquent, distribuent et exploitent des appareils et technologies qui supportent NSC, se sont déjà manifestées contre DVD Jon.

L’affaire pourrait prendre une ampleur inattendue dans les semaines à venir. Mais pour le champion ’hacker’, l’affaire est entendue : la réaction des industriels "est plutôt de se protéger de la concurrence des lecteurs média capables de supporter le format NSC".

Un héros pour la communauté, protégé en Norvège

Il peut paraître surprenant que Jon Lech Johansen avance à visage découvert. Le ’hacker’ a déjà essuyé les foudres de la MPAA (Motion Picture Association of America), l’association américaine des studios de cinéma, pour avoir illégalement distribué sur Internet un outil DeCSS, celui-là même qui permet de casser le code du DVD pour la copie.

Mais la justice norvégienne a donné raison à DVD Jon, estimant que la présence du code DeCSS ne permet pas de lire un DVD sur un PC. Une décision qui a fait de DVD Jon un héros dans son pays et auprès de nombreux internautes et utilisateurs de PC.


Voir en ligne : Article de Silicon.fr - 04/09/2005

Messages

  • et alors ???... moi aussi j’ai cassé un DVD !!! j’l’ai pris dans la main, j’ai appelé mon pote Brice, de Nice... et hop !
    il me l’a cassé ! à distance en plus !!!

    et en plus, Brice, il est pas norvégien !!!

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.