vlan.org

Webzine des anciens étudiants de l’IUT Serecom St-Raphaël

Accueil > Actu > Wengo lance un logiciel de communication interopérable gratuit

Wengo lance un logiciel de communication interopérable gratuit

jeudi 18 mai 2006

PARIS (Reuters) - Wengo lance un logiciel de communication gratuit, compatible avec les messageries instantanées de Microsoft, AOL, Yahoo et Google et qu’il prévoit de rendre interopérable avec les services téléphoniques de ces sociétés avant fin 2006.

Baptisé "WengoPhone 2.0", le logiciel permet en outre de communiquer gratuitement entre utilisateurs (voix, visio et chat) et d’appeler les fixes et les mobiles à des tarifs que la société estime parmi les plus bas du marché.

Filiale à 67% de Neuf Cegetel (Louis Dreyfus et SFR), Wengo compte 900.000 utilisateurs, dont 20.000 clients payants, la France, la Chine, le Canada, l’Allemagne et la Suède arrivant en tête pour le nombre d’utilisateurs.

JPEG - 68.5 ko
Interface Wengo

Selon l’opérateur, le WengoPhone est le premier logiciel compatible avec toutes les grandes messageries instantanées et disponible pour Windows, Mac et Linux et la semaine prochaine pour PocketPc et smartphones.

"Nous proposons d’avoir un seul logiciel et une seule liste de contact pour tous les interlocuteurs", a déclaré à Reuters David Bitton, directeur général de Wengo. "Si mes interlocuteurs utilisent Yahoo, MSN ou Skype, ç’est leur choix mais je veux une seule application pour parler avec eux", a-t-il ajouté.

Le logiciel est également compatible avec iChat (Apple) et ICQ, l’interopérabilité avec Skype (Ebay) étant prévue à terme.

La réponse d’un opérateur aux géants de l’Internet

Wengo se veut également une réplique aux sociétés internet qui proposent désormais des services téléphoniques gratuits et payants et commencent à nouer des alliances dans le mobile.

Skype, qui revendique 100 millions d’utilisateurs, a ainsi annoncé lundi qu’il permettait à ses utilisateurs américains et canadiens de téléphoner gratuitement vers les téléphones fixes et mobiles dans ces deux pays jusqu’à la fin de l’année.

"Dire que nous sommes des concurrents directs des géants de l’internet serait prétentieux. Pour autant, nous voulons incarner la réponse d’un opérateur - qui j’espère sera rejoint par d’autres - pour constituer un réseau dont la taille pourrait être similaire", a déclaré David Bitton.

Wengo discute ainsi avec des opérateurs fixes et mobiles et des groupes de médias pour leur proposer son système en marque blanche et met son logiciel à disposition de la communauté du logiciel libre.

"Nous considérons que ce n’est que par l’alliance avec d’autres que nous réussirons à nous préserver de la future concurrence des acteurs internet", a expliqué David Bitton.

Dans son rapport Digiworld 2006, l’institut d’études Idate relevait ainsi que la capitalisation boursière cumulée des cinq acteurs de référence de l’internet était devenue supérieure à celle des cinq premiers opérateurs télécoms mondiaux qui génèrent pourtant six fois plus de chiffre d’affaires.

Pour l’heure, le WengoPhone est utilisé par Neuf Cegetel dans le cadre d’une offre permettant aux possesseurs de combinés GSM-Wifi de téléphoner gratuitement vers les numéros fixes en utilisant leur modem ADSL ou les bornes Wifi gratuites.

Wengo, qui a enregistré 2,5 millions d’euros de perte nette en 2005 pour un chiffre d’affaires de 600.000 euros, prévoit de dégager un résultat net positif fin 2007.


Voir en ligne : Dépêche Reuters - 18/05/2006

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.