vlan.org

Webzine des anciens étudiants de l’IUT Serecom St-Raphaël

Accueil > Actu > Orange fait entrer Microsoft dans l’arène des mobiles

Orange fait entrer Microsoft dans l’arène des mobiles

mercredi 30 octobre 2002

Orange s’associe à Microsoft pour proposer un nouveau terminal multifonctions, à mi-chemin entre le téléphone et l’agenda personnel.

Visualiser le SPV en 3D (aucun plugin requis)

Deux petites révolutions ont eu lieu mardi 22 octobre dans l’univers des terminaux mobiles : l’entrée de Microsoft sur ce marché gigantesque (plus d’un milliard de porteurs de mobile dans le monde, plus de 2 milliards escomptés en 2010) et la commercialisation d’un mobile conçu par un opérateur, en l’occurrence Orange, et vendu sous sa propre marque.

Bill Gates, en homme d’affaires ambitieux, ne pouvait longtemps rester indifférent au succès du téléphone mobile. Depuis plus de dix-huit mois, les ingénieurs de Microsoft planchaient sur le développement d’une version dédiée aux téléphones mobiles de Windows. Connu sous le nom de code Stinger, ce système d’exploitation, finalement baptisé Smartphone 2002, vient de sortir au grand jour sur un premier terminal mobile de marque Orange fabriqué par un sous-traitant taïwanais, HTC.

Concomitance qui n’a rien d’étonnant. Orange qui vient directement concurrencer sur leur terrain ses fournisseurs habituels (Nokia, Motorola, Siemens...) avait plus de facilité à s’associer avec un nouvel entrant qu’à négocier avec ces derniers la licence de leur propre OS. De son côté, Microsoft a su répondre aux attentes d’un opérateur puissant qui cherche à convertir ses clients de la communication vocale à l’échange multimédia.

De fait, si le nouveau terminal, baptisé SPV (son, photo, vidéo), ressemble vraiment à un téléphone mobile (design, ergonomie, GSM-GPRS tri-bande, SMS, MMS), il embarque une foultitude de fonctions (agenda, gestion des contacts, tâches, courriers électroniques avec Outlook, Web et Wap avec Internet Explorer, audio MP3, WMA, photos et vidéos au format WMV avec Windows media player, présentations Powerpoint, jeux...) dignes de celles généralement présentes sur un PDA. Microsoft et Orange misent sur la collaboration des 6 millions de développeurs Windows potentiellement à même d’enrichir la logithèque et les services en ligne pour Smartphone 2002, à l’instar de ce qui se fait déjà pour les PC et les Pocket PC.

La fonction de communication du SPV lui permet, en outre, non seulement de téléphoner mais aussi de surfer sur des services Wap, Web (spécifiquement adaptés au Smartphone ou non), voire i-mode (quand ceux-ci ne sont pas exclusivement réservés aux abonnés Bouygues Télécom), de télécharger de nouvelles applications, de synchroniser ou sauvegarder ses données à distance. Elle permet de procéder à des mises à jour en ligne ("over the air"). Le SPV, mobile à tout faire, conçu par Orange, n’a donc absolument rien à envier aux meilleurs modèles des Nokia, Motorola ou Siemens. Toutefois, la richesse fonctionnelle qui le caractérise en fait un modèle réservé à des utilisateurs "initiés", des "techno-branchés" ou utilisateurs habitués à l’univers "Windows-Outlook", explique Didier Quillot, le directeur général d’Orange France.

Mieux vaut en effet avoir quelques connaissances dans l’univers "Microsoft" pour utiliser l’objet, le jargon et les aléas (bugs, plantage, virus...) qui vont avec. De fait, si le SPV arrivera dans les boutiques françaises au prix de 300 euros, quelques jours seulement après le lancement de l’offre i-mode par Bouygues Télécom (15 novembre), la clientèle visée n’est absolument pas la même.

Avec des terminaux couleurs i-mode à 100 euros, le troisième opérateur s’adresse avant tout aux néophytes, jeunes et moins jeunes, qui attendent de leur mobile qu’il leur rende service sans leur compliquer l’existence. Ce à quoi répond parfaitement l’i-mode, grâce à l’octroi d’un e-mail aussi simple à utiliser que le SMS et à la possibilité d’accéder "en trois clics" à un ensemble de services informatifs ou ludiques sélectionnés par l’opérateur sur un ensemble de critères de qualité (ergonomie, richesse du contenu, mises à jour régulières, absence de bugs...).

Karyn Poupée


Voir en ligne : Article du Monde Interactif | 28.10.02 | 11h04

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.