vlan.org

Webzine des anciens étudiants de l’IUT Serecom St-Raphaël

Accueil > Actu > MySQL débarque en France

MySQL débarque en France

mardi 14 octobre 2003

Créée en 1995, la société suédoise qui commercialise la base de données la plus populaire de l’open source ouvre un bureau dans l’Hexagone. Une présence modeste venue accompagner son développement commercial.

Juste après JBoss , un autre produit phare du monde du code source libre s’achète une vitrine en France. MySQL AB , la société suédoise qui tire ses revenus de la base de données éponyme, vient en effet d’annoncer l’ouverture d’un bureau. Une décision présentée comme la suite logique des cent contrats signés avec des clients français.

MySQL ne devrait toutefois pas faire flamber le marché de l’immobilier ! « Nous sommes une société virtuelle d’une centaine d’employés , explique Michael Carney, le responsable du bureau local. En France, deux développeurs travaillaient déjà pour MySQL, l’un à Bordeaux, l’autre à Paris. Initialement, notre implantation devrait se limiter à la création d’une petite équipe commerciale. »

50 % du CA générés par la vente de la base de données

En revanche, la filiale française n’a pas pour mission de développer les services. Le support continuera ainsi à être assuré par le centre européen de la société. Pour poser des questions par e-mail à MySQL AB, il faudra donc continuer à écrire en anglais, même si la société doit franciser prochainement ses prestations. L’éditeur suédois peut se permettre d’avancer prudemment sur le marché du service, puisqu’il n’en tire que la moitié de ses revenus.

50 % du chiffre d’affaires de MySQL provient en effet de la vente de sa base de données. « Notre produit est disponible sous deux formats, l’un à code source libre, l’autre propriétaire, poursuit Michael Carney. Si vous êtes open source, vous aurez gratuitement MySQL en open source. Mais si vous êtes une entreprise qui embarque la base de données dans un de ses produits, et que vous ne voulez pas le mettre en code source libre [contrairement aux pratiques habituelles de la communauté Open Source, NDLR], vous pourrez acheter le code de MySQL chez nous et en faire ce que vous voulez. L’ensemble des développements est en effet validé par la direction technique de MySQL AB, donc nous appartient. »

Grâce à ses 4 000 clients payants, la société suédoise engrange en effet des bénéfices. Et compte sur une forte croissance de son chiffre d’affaires, qui devrait passer de 5 millions de dollars l’an dernier à 10 millions cette année, et, selon les prévisions maison, à 20 millions l’an prochain. Après JBoss et ses services, MySQL et ses licences multiples montrent qu’il est possible de gagner de l’argent avec le code source libre.

Ludovic Nachury


Voir en ligne : Article de 01Net - 13/10/2003

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.