vlan.org

Webzine des anciens étudiants de l’IUT Serecom St-Raphaël

Accueil > Actu > MPEG-4 : Nouveau Codec H.264

MPEG-4 : Nouveau Codec H.264

vendredi 17 janvier 2003

Un groupe d’experts européens et américains a mis au point un nouveau codec, qui devrait être intégré au format de compression vidéo MPEG-4 d’ici à la fin de l’année. Il permet de réduire la taille des fichiers de 33% par rapport à ses concurrents. D’autre part, son mode de gestion des pertes de données en réseau permettrait de réduire les besoins en bande passante. H.264 sera intégré au MPEG-4 en 2003.

Les créateurs d’un nouveau format de compression vidéo, baptisé H.264, affirment qu’il permet de diffuser des vidéos via l’internet avec une qualité égale à celle d’un DVD, mais en utilisant moins de ressources que les formats concurrents.

La compression vidéo vient de franchir un nouveau pas. L’International Telecommunication Union (ITU, organisme notamment chargé de standardiser les technologies en matière de réseaux de télécommunication) vient de valider un nouveau codec audio-vidéo. Baptisé H.264/AVC (Advanced Video Coding), ou ISO/IEC 14496-10/MPEG-4 AVC, ce nouvel algorithme de compression/décompression intégrera le format vidéo MPEG-4 [1] dans le courant de l’année 2003, probablement au deuxième trimestre, selon Robert Koenen, le président du MPEG Requirements Group.

D’après ce groupe d’experts américains et européens regroupés sous le nom Joint Video Team, il permettrait de réduire la taille des fichiers vidéo de 33 % de plus que ce qu’offrent les autres codecs.

Une telle optimisation permettrait de diffuser en ligne des vidéos en qualité DVD plein écran à partir de liaisons de moins de 1 Mbits/s. Si les internautes qui disposent d’une telle connexion sont encore peu nombreux, le H.264 marque des points dans la compression vidéo puisque ce format utilise au final moins de ressources que ses "concurrents". Par ailleurs, le H.264 bénéficierait de capacités de récupération des données perdues propres au protocole IP. "Potentiellement", lit-on dans le communiqué de l’ITU, "cela pourrait permettre de diviser par deux les besoins en bande passante." Autrement dit, le H.264 pourrait offrir la diffusion en qualité DVD sur une liaison de type ADSL ou câble à 512 Kbits/s.

Le H.264 est gourmand en puissance machine

Seul bémol, le H.264 s’appuie sur une architecture qui nécessite considérablement plus de puissance processeur que les formats utilisés jusqu’à présent. Comparé à son prédécesseur, le MPEG-2, il utilise environ deux à trois fois plus de puissance.


Voir en ligne : MPEG-4 Industry Forum


[1Le MPEG-4 permet de compresser des fichiers numériques audio et vidéo volumineux, afin de les transférer aisément sur internet. Lancé récemment, il est le successeur des formats MPEG-1 et MPEG-2, deux technologies qui ont permis au format de fichiers MP3 de connaître un immense succès.

Messages

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.