vlan.org

Webzine des anciens étudiants de l’IUT Serecom St-Raphaël

Accueil > Actu > Microsoft présente Longhorn aux développeurs

Microsoft présente Longhorn aux développeurs

mercredi 29 octobre 2003

Pour accoutumer le marché à la prochaine version de Windows, pourtant attendue pour 2006, Microsoft commence par sensibiliser les développeurs, réunis lors de sa conférence annuelle. L’accent a été mis sur le nouveau système de gestion de fichiers.

Comme prévu, les dirigeants de Microsoft ont profité de la conférence annuelle des développeurs professionnels, qui se tient actuellement à Los Angeles, pour dévoiler plus avant la prochaine version de Windows, connue sous le nom de code Longhorn. Les développeurs présents se sont vu remettre une version préliminaire. Microsoft sollicite en effet leurs réactions et commentaires avant de sortir une première version bêta lors du second semestre 2004, probablement au cours de l’été. La commercialisation de Longhorn, quant à elle, n’est pas attendue par les spécialistes avant 2006. Aucune information complémentaire n’a été donnée sur ce point. Présentée comme une évolution majeure de Windows – la plus importante de la décennie, selon Bill Gates - Longhorn innove dans quatre domaines : l’interface, le système de communication, la gestion des fichiers et, bien sûr, la sécurité, ce dernier point étant désormais le dénominateur commun de tous les développements réalisés par l’éditeur.

Décrire les fichiers

D’après les personnes présentes, l’élément le plus visible, l’interface utilisateur baptisée Avalon, n’est pas sans évoquer Mac OS X avec ses transparences et les animations dans les fenêtres. Elle se distingue également par une barre placée à la droite de l’écran dans laquelle on trouve l’horloge, le lecteur Windows Media Player et des raccourcis vers d’autres programmes. Quant au nouveau système de communication, baptisé Indigo, il repose sans surprise sur les standards des services Web et permet de lancer des applications à distance. Indigo rend également possible le déploiement d’applications de peer-to-peer. Mais c’est peut-être le système de gestion de fichiers, nommé WinFS, qui constitue la principale innovation apportée par Longhorn. C’est en tout cas cette fonctionnalité qui a été le plus longuement commentée par Bill Gates, alors qu’elle avait déjà été décrite dans ses grandes lignes il y a quelques mois. WinFS remplacera l’ancien système, NTFS, utilisé dans les versions NT, 2000 et XP. L’originalité de WinFS est d’exploiter des technologies également intégrées dans la prochaine version de SQL Server, le système de gestion de bases de données relationnelles de Microsoft, connue sous le nom de code Yukon. Grâce à ces technologies, qui reposent essentiellement sur le langage XML, WinFS permettra d’associer des informations descriptives sur les documents stockés.

L’éternel problème de la sécurité

Le classement des documents se fera donc par thème, et non en fonction des applications qui les ont créés comme avec le système actuel. Système qui aboutit, selon Bill Gates, à la constitution de silos de données indépendants les uns des autres. L’utilisateur pourra par exemple rechercher tous les documents relatifs à la musique classique, qu’il s’agisse de fichiers Word, d’e-mails, de pages Web ou de fichiers MP3... Ou encore tous les documents ayant trait à un projet. Reste l’éternel problème de la sécurité : avec Longhorn, Microsoft vise non seulement à rendre le programme Windows lui-même plus sûr, moins vulnérable aux attaques – sur ce point, il est permis d’être pessimiste lorsqu’on sait qu’il a suffi de quelques jours pour déceler une vulnérabilité dans Windows Server alors que cette version professionnelle de Windows était présentée lors de sa sortie comme la plus sécurisée - mais également de sécuriser le PC de l’utilisateur. C’est l’objectif du projet, déjà très décrié, baptisé Palladium ou Next-Generation Secure Computing Base.

Olivier Le Quézourec


Voir en ligne : Article de VNUNet.fr - 28/10/2003

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.