vlan.org

Webzine des anciens étudiants de l’IUT Serecom St-Raphaël

Accueil > Actu > Les réseaux locaux sans fil se dotent d’une administration

Les réseaux locaux sans fil se dotent d’une administration

mercredi 31 décembre 2003

Après la connectivité et la sécurité, voici que s’ouvre la phase de gestion. De nouveaux acteurs entrent en scène, comme Aruba et Airespace.

L’arrivée sur le marché du Wi-Fi ressemble à une marche triomphante en plusieurs actes. Le premier visait à établir la connectivité entre tout terminal et tout point d’accès. Le deuxième portait sur la sécurité, et il est en passe de s’achever avec la normalisation de technologies comme WPA (Wi-Fi Protected Access) aujourd’hui et 802.11i demain.

S’ouvre désormais le troisième acte, consacré à la gestion des réseaux locaux sans fil et caractérisé par l’arrivée de nouveaux acteurs, comme Airespace et Aruba. Sans compter Cisco, qui propose sa solution Swan (Structured Wireless-Aware Network).

GIF - 11.3 ko
La solution d’Aruba permet de régler la puissance des points d’accès pour que les zones de couverture ne se chevauchent pas trop.

Toutes leurs solutions sont propriétaires. S’il est, en effet, relativement simple de déployer quelques points d’accès, en gérer un parc de plusieurs centaines s’avère, en revanche, passablement difficile, surtout si certains d’entre eux sont situés sur des sites distants : réglage de la puissance des points d’accès pour que les zones de couverture ne se chevauchent pas trop ; création de réseaux virtuels par catégories d’utilisateurs ; optimisation des performances ; détection et neutralisation des points d’accès sauvages...

Des solutions propriétaires

Pour Cisco, fournisseur d’infrastructure de réseau local Ethernet, la solution a pour nom WLSE (Wireless LAN Solution Engine). Il s’agit d’un logiciel embarqué dans un boîtier spécialisé, qui reprend certaines fonctions de gestion et de sécurité des points d’accès. Ces derniers gardant celles relatives à la communication elle-même, comme le cryptage.

A la différence de Cisco, Airespace, qui n’est pas un fournisseur d’infrastructure de réseau local, a développé ses points d’accès (Airespace 1200) et des commutateurs fournissant les fonctions de gestion du réseau sans fil. L’Airespace 4000 Switch joue le double rôle de commutateur Ethernet et de commutateur de réseau sans fil, tandis que le 4100 WLAN Appliance ne joue que le second rôle, comparable au WLSE. L’ensemble des équipements est piloté par le logiciel Airewave Director, la partie intelligente du système, qui se charge de l’optimisation des performances, de la couverture radio, et de la détection d’intrusions de points d’accès radio.

Pour sa part, Aruba suit une stratégie similaire à celle d’Airespace, avec des commutateurs Ethernet et réseau sans fil. La différence réside dans le fait que la communication entre les points d’accès (Aruba 52) et le commutateur Aruba pour l’authentification, la gestion et la sécurité constitue une surcouche du réseau local, les trames 802.11 circulant encapsulées dans les trames Ethernet.

Jean-Pierre Soulès


Voir en ligne : Article de 01Net - 31/12/2003

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.