vlan.org

Webzine des anciens étudiants de l’IUT Serecom St-Raphaël

Accueil > Actu > Le Wi-Fi Turbo à 100 Mbps accroît aussi la sécurité des échanges

Le Wi-Fi Turbo à 100 Mbps accroît aussi la sécurité des échanges

mardi 27 mai 2003

Exit le Wi-Fi basé sur la norme 802.11b, au débit de 11 Mbps. Place au Wi-Fi Turbo avec ses 100 Mbps, développé à partir de la 802.11g. Avantageux pour activer ses options de sécurité au maximum et conserver un taux de transfert à très haut débit.

Alors que les réseaux sans fil Wi-Fi au débit théorique de 11 Mégabits par seconde (Mbps) se développent, les premiers matériels atteignant 100 Mbps font leur arrivée, basés sur la norme de communication radio 802.11g.

C’est le cas notamment de la gamme "Wireless Turbo" de US Robotics, dévoilée le 21 mai aux États-Unis ; elle sera disponible dès juillet en Europe. Le fabricant américain propose l’ensemble des équipements pour réaliser un réseau local sans fil (cartes Wi-Fi pour PC, bornes, routeurs...) en doublant le débit théorique de la norme 802.11g. Rappelons que cette dernière offre 54 Mbps de débit contre "seulement" 11 Mbps pour la 802.11b, la première arrivée sur le marché.

Pour réaliser cette prouesse, US Robotics s’appuie sur la norme 802.11g dont il augmente les performances via un procédé baptisé "Accelerator Technology". « Il s’agit d’un procédé d’optimisation des échanges de données, basé notamment sur la réduction des temps d’attente entre la réception et l’envoi d’informations », explique à ZDNet Laurent Deprette, responsable de la distribution chez US Robotics France.

20 Mbps réels avec les options de sécurité au maximum

Côté sécurité, le fabricant américain a choisi le module de chiffrement des données du Wi-Fi, le Wireless Encryption Privacy (WEP), sur 256 bits, soit le niveau le plus haut. Certains constructeurs désactivent carrément cette fonction, comme le prévoit d’ailleurs la norme, afin d’éviter que le débit ne chute ; le WEP étant très gourmand en ressources. Au final, le débit réel est largement en dessous des 100 Mbps théoriques, mais les données sont correctement protégées. « Le débit pratique est de l’ordre de 20 Mbps », poursuit Laurent Deprette.

Il faut noter que le 802.11g Turbo est proposé avant même que la technologie 802.11g est obtenue l’agrément officiel de l’IEEE (l’organisme chargé de valider cette norme), attendu pour le 12 juin prochain.

« Nous garantissons 100% de compatibilité de notre matériel 802.11g Turbo avec les autres équipements 802.11g ainsi qu’avec ceux 802.11b », assure Hervé Virey, directeur commercial chez US Robotics France.

D’autres acteurs sur les rangs

Outre US Robotics, d’autres acteurs proposent également des offres similaires avec leurs propres technologies. C’est le cas de l’américain Intersil Corporation qui a dévoilé le 15 avril, une mise à jour de son matériel Wi-Fi intégrant une technologie logicielle baptisée « PRISM Nitro » ; elle multiplierait par trois le débit du 802.11g.

Atheros Communications, un fabricant de jeux de composant américain, a quant à lui présenté le 29 avril des composants pour matériel Wi-Fi, dotés des technologies baptisées « Super G » et « Super A/G ». Ils portent le débit à 108 Mbps sur du 802.11g et devraient bientôt être intégrés par des fabricants de matériel.

Christophe Guillemin


Voir en ligne : Article de ZDNet - 26/05/2003

Messages

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.