vlan.org

Webzine des anciens étudiants de l’IUT Serecom St-Raphaël

Accueil > Actu > Le haut débit devient la norme pour le Wi-Fi

Le haut débit devient la norme pour le Wi-Fi

lundi 16 juin 2003

L’IEEE a ratifié le 12 Juin 2003 la norme 802.11g. Les premiers produits certifiés Wi-Fi utilisant cette technologie devraient donc bientôt apparaître.

L’Internet sans fil passe à la vitesse supérieure. L’Institute of Electrical and Electronics Engineers (IEEE) vient, en effet, de ratifier une nouvelle norme du nom de 802.11g, chargée d’augmenter le débit du Wi-Fi. Une standardisation qui devrait éviter de nombreux problèmes d’incompatibilité.

Le meilleur de 802.11a et de 802.11b

Le terme Wi-Fi n’est pas un mot générique utilisable à volonté par les constructeurs mais une certification technique, décernée produit par produit, par la Wi-Fi Alliance. Aujourd’hui, il concerne deux technologies sans fil : le 802.11a , d’un débit maximal de 54 Mo/s, et le 802.11b , d’un débit maximal de 11 Mo/s.

L’un et l’autre agissent sur deux fréquences différentes, 2,4 GHz pour le 802.11b et 5 GHz pour 802.11a. La norme 802.11g, elle, réunit ces deux mondes en utilisant la fréquence du 802.11b - la plus répandue des deux technologies actuelles - avec le débit maximal de 54 Mo/s du 802.11a. Les produits répondant à cette nouvelle norme pourront donc fonctionner sur la plupart des réseaux Wi-Fi, à une vitesse bien supérieure.

Jusque-là, rien de neuf puisque existaient déjà des produits 802.11g. Mais ceux-ci se présentaient, parfois discrètement, comme « pré-standards ». D’où des implémentations différentes et des produits parfois incompatibles. Rien ne garantit en effet qu’une PC Card et un point d’accès pré-standards fonctionnent ensemble.

Un risque qui devrait disparaître avec la ratification du standard par l’IEEE. De plus, les constructeurs ne pourront pas se contenter de l’approbation de cet organisme, puisque la Wi-Fi Alliance va mettre en place son propre programme « Wi-Fi Certified 802.11g », allant au-delà des desiderata de l’IEEE. La garantie que les produits dotés d’une telle étiquette fonctionneront ensemble sans difficulté.

Des mises à jour gratuites chez Buffalo

La nouvelle aura toutefois fait une victime : 802.11b. Première technologie à avoir reçu l’appelation Wi-Fi, elle n’a, aujourd’hui, plus de raison de durer et devrait être rapidement remplacée par le 802.11g, plus rapide et utilisant la même bande de fréquence. Les constructeurs promettent d’ailleurs des évolutions sans difficulté.

« La politique de Buffalo consiste à proposer des mises à jour gratuites » , précise Dominique Vilain, technico-commercial chez Euristic Systèmes, distributeur des produits de Buffalo Technology, un des pionniers du 802.11g. « Si une mise à jour matérielle est nécessaire, les gens recevront du matériel de remplacement. Dans la majeure partie des cas, une mise à jour logicielle du firmware des points d’accès et des pilotes des cartes devrait suffire. »

Chez Cisco, le choix avait été fait de ne pas sortir de produits 802.11g avant sa standardisation. La migration de b à g est ici aussi présentée comme simple. « Nos points d’accès comme l’Aironet 1200, ont été conçus pour supporter le g, explique Vincent Blavet, ingénieur systèmes chez Cisco. Les équipements sont modulaires, il suffira de remplacer la partie radio b, qui se trouve sur une carte fille, par une autre carte fille équipée en 802.11g. » Le coût de l’opération, lui, n’a pas encore été fixé. Mais ne devrait pas être prohibitif. Dès la rentrée, le Wi-Fi standard devrait donc être le Wi-Fi haut débit.

Ludovic Nachury


Voir en ligne : Article de 01Net - 13/06/2003

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.