vlan.org

Webzine des anciens étudiants de l’IUT Serecom St-Raphaël

Accueil > Souvenirs > Le Gland Bleu

Le Gland Bleu

Comment ça yen a que 3 ?

mardi 2 novembre 2004, par Djeff, Thomas

Proposer une session plongée pas trop cher pour mes petits camarades de l’IUT ... L’idée était bonne quand même.
Et vl’a t’y pas que j’me casse le cul pour faire des affiches môches et des annonces de mort-de-faim dans tous les cours pour dire comme c’est bien d’aller dans l’eau (hein ThoMaX, c’est bien ?!) et que je suis gentil et tout et tout (hein ShOo, que je suis gentil ?!).

Tu parles ! Autant pisser dans un violon.
TROIS y’en a eu...

M’en fous, c’était vachement sympa et du coup, comme j’aime bien me foutre de ma gueule (essayez donc de le faire à ma place), j’ai fais cette vidéo rigolote avec Djeff, Boris et Eneko pour combler mes monstrueuses lacunes techniques.

Et voila !
Et chuis pas là pour m’faire des copains.
Ah ! Y’avait plus de monde dans la piscine du VLAN ! En fait, ils ont tous eu les foies ! Ah ! Ah ! Ah !
Ils sont tous intermittents à Pink TV ! Ah ! Ah ! Ah !

J’ajoute, qu’on a martyrisé le serveur de l’IUT et le pauv’ Mac pour monter notre machin en poussant dehors les deuxièmes années qui devaient faire des CV vidéos sur 1,4 Mo (Ah ... Jean-Luc, que de souvenirs...).
Le fichier faisait 118 Mo en 320*200, comprimé à max, 15 images/s, son pourri et mono ... Rigolo.

Si cette vidéo existe toujours (bon, c’est pas pour ce que ça change à votre vie ...), c’est parce que je me suis battu contre tous ces branleurs de pseudos-révolutionnaires de fond de cuve de chiotte, plus Marxistes que les couilles à Sarko et dotés d’un magnifique electro-encéphalogramme plat, qui voulaient me foutre dehors (illégal), m’interdire l’accès aux salles (illégal) en brandissant l’étendard de la liberté et de leur bon droit tout en bramant "L’internationale", ou du moins le premier couplet, pour les plus incultes des ignares de pauvres connards de gosses de riche de corniauds branlés d’abrutis vomissant leur haine d’être vide en dedans sur un pauvre myope, retardé mental de surcroît.

Julien Marie, où que tu sois, je te souhaite une mort lente et douloureuse. Si possible, dévoré par des chiens faméliques et des rats hystériques.

Et voila, j’ai encore fais caca dans mon slip

ConMul


JPEG - 18.1 ko
JPEG - 19.4 ko
JPEG - 18.5 ko
JPEG - 13.2 ko
JPEG - 15.7 ko
JPEG - 22.3 ko
JPEG - 20.3 ko
La Djeff mobile
JPEG - 18.1 ko
Comment ça yen a que trouas ?
JPEG - 20.2 ko
Aaaaaaryoooootahhhhh !
JPEG - 18.1 ko
Eneko... sans bouc.
JPEG - 18.1 ko
Boris... sans flash.
JPEG - 19.8 ko
Moris Beyer

JPEG - 44.2 ko
JPEG - 37.7 ko
JPEG - 45.7 ko
JPEG - 32.8 ko
JPEG - 46.7 ko
Sylvia Fritz !
JPEG - 51.7 ko
Raphaël Rudler himself !
JPEG - 40.9 ko
Florence Capone !
JPEG - 44.8 ko
Damien Cola !
JPEG - 39.6 ko
ConMul
JPEG - 46.9 ko
ConMul montre ses attributs ?
JPEG - 39.7 ko
Il est bleu ou pas ?
JPEG - 32 ko
Au loin, Le Dramont !
JPEG - 41 ko
JPEG - 29.7 ko
JPEG - 65.9 ko
JPEG - 29.5 ko
JPEG - 33.6 ko
JPEG - 56.6 ko
JPEG - 54.8 ko
JPEG - 69 ko
Quel doigté !
JPEG - 73.9 ko
JPEG - 46.2 ko
JPEG - 40 ko
JPEG - 53.8 ko
JPEG - 34.9 ko
JPEG - 48.3 ko
JPEG - 59.2 ko
Les stroumpfs ?
JPEG - 52.8 ko
JPEG - 51.1 ko
Sylvia, spectatrice.
JPEG - 28.2 ko
Chapi Chapo ?
JPEG - 33.3 ko
Le crachat de Florence
JPEG - 22.6 ko
La tour de l’ïle d’Or
JPEG - 29.4 ko
L’île d’Or et le sémaphore du Dramont
JPEG - 45.9 ko
Jacqueline Mayol
JPEG - 44.7 ko
Tout baigne.
JPEG - 57.7 ko
Baptème de Raphaël Rudler
JPEG - 65.2 ko
Au tour de Damien
JPEG - 43.7 ko
Baptême houleux pour Damien !
JPEG - 53.8 ko
Les envolées lyriques de Raphaël Rudler
JPEG - 26 ko
La jolie Sylvia (n’est-ce pas Hubert ?!)
JPEG - 25.6 ko
JPEG - 31.3 ko
L’attaque du ConMul
JPEG - 32 ko
JPEG - 47.5 ko
JPEG - 44.9 ko
JPEG - 43.3 ko
JPEG - 44.6 ko
JPEG - 37 ko
JPEG - 46.1 ko
Cyrille (jeune) ;)
JPEG - 55.8 ko
JPEG - 60.8 ko
JPEG - 49.4 ko
JPEG - 44.2 ko
JPEG - 52.2 ko
JPEG - 30.1 ko
qui est derrière la caméra ?
JPEG - 35.8 ko
Interview vérité pour Florence Capone

Messages

  • T’as raison la plongée on s’en fout mais par contre ...

    HAaaaaa ....Sylvia ! Ou es tu ? Que deviens tu ? Est-ce que j’existe encore pour toi .... Lalalaaaaaa la la la la la la lalaaaaaaaaaaaa

    • Vraiment sexy silvia maintenant que je m’en souviens, quel con de n’avoir rien tenté avec cette charmante métisse pas grosse du tout. Mais si je commence alors quel con j’ai été pour les autres aussi..
      Heureusement quand même que je n’ai pas rien tenté comme ça avec toutes, surtout que à chaque fois que j’ai tenté ça a marché, j’aurais dû tenté plus souvent.
      Maintenant je n’ai plus envie.

    • Salut à tous

      non FX je ne t’ai pas oublié, tous les autres non plus d’ailleurs. Aujourd’hui je vis en région Parisienne dans la grisaille et les bouchons, autant dire que les bonnes années à St Raphaël me manquent, vous tous aussi.
      Donnez moi de vos nouvelles je suis dans l’annuaire
      A très vite biz
      Sylvia

    • PS : le site est super, merci ThoMaX et merci ConMul, ha nostalgie quand tu nous tiens ...

  • Bon, alors celui ou celle qui reconnait les 2 premières musiques du clip gagne son poids en glands.

    Merci de votre attention.

    Voir en ligne : Le Gland Bleu

    • Ok, donc j’ai droit à la moitié de mon poids en gland...

      Le premier morçeau, nous le devons à Jacques Pellen pour son excellentissime album "Celtic Procession".

      Un must pour les adorateurs de Jazz Celtique comme Cyrille Mulard.

      Blague à part, ceux qui achéterons (oui, oui, je sais) l’Album postume d’Elliott Smith, "From a Basement On The Hill", feront une excellente acquisition.

      Pour d’autre choix d’aussi bonne qualité Fiona Apple, Ed Harcourt et the choral... vraiement bon, trés bon.

      Je tiens ma play list à votre disposition...

      Voir en ligne : From a Basement On The Hill

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.