vlan.org

Webzine des anciens étudiants de l’IUT Serecom St-Raphaël

Accueil > Actu > Le futur DVD de Toshiba et NEC face au Blu-Ray Disc de Sony

Le futur DVD de Toshiba et NEC face au Blu-Ray Disc de Sony

lundi 12 mai 2003

Pour contrer le Blu-Ray Disc, le nouveau format de stockage de Sony, Toshiba et NEC n’ont à ce jour que des arguments à opposer. Tarifs économiques et simplicité d’intégration dans les chaînes de production sont censés effacer le retard et l’espace de stockage réduit du futur format de DVD.

A l’occasion du salon Optical Data Storage 2003 (du 11 au 14 mai à Vancouver, Canada), Toshiba dévoilera un peu plus son nouveau support optique appelé à remplacer, à terme, les DVD d’aujourd’hui, tant pour le stockage informatique que pour l’audiovisuel. Ce nouveau format offre 15 Go d’espace de stockage par couche, soit 30 Go en double couche en mode lecture, et 20 Go par couche et par face en mode lecture/écriture. Soit une capacité de stockage multipliée par plus de quatre par rapport aux 4,7 Go des DVD inscriptibles à ce jour. Selon les deux industriels, les capacités d’écriture atteignent, en laboratoire, les 36 Go.

Blue-Ray Disc™ Toshiba et NEC n’ont pas souhaité se rallier au consortium Blu-Ray Disc dont Sony a récemment présenté la première unité de lecture/écriture. Si la technologie des deux industriels nippons exploite, comme le Blu-Ray Disc, un laser bleu-violet à longueur d’onde plus courte que le laser rouge des DVD actuels, elle se distingue par la nature du substrat qui compose le support. Toshiba et NEC ont en effet choisi un composant, le GeSbTeBi, qui présente l’avantage de ne pas avoir à enfermer le disque dans une cartouche comme avec le Blu-Ray Disc (lequel, en revanche, annonce des capacités de stockage bien supérieures). Au final, les appareils de lecture des futurs DVD Toshiba-NEC (qui n’ont d’ailleurs pas encore donné de nom commercial à leur format) devraient être moins onéreux que ceux du Blu-Ray Disc tout en étant plus compacts.

Un coût de production moindre

Mais, surtout, le nouveau support proposé par Toshiba et NEC ne nécessiterait que des aménagements mineurs des sites de production. Selon Toshiba, son format évite ainsi d’importants investissements aux fabricants et il revient moins cher à produire que les actuels DVD. Il pourrait donc rapidement être adopté par l’industrie... si Sony et le Blu-Ray Disc n’avaient pas une longueur d’avance. Toshiba et NEC proposeront officiellement au DVD Forum, l’association chargée de définir les standards du DVD, leur nouveau format au cours du second semestre 2003.

Christophe Lagane


Voir en ligne : Article de VNUNet - 12/05/2003

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.