vlan.org

Webzine des anciens étudiants de l’IUT Serecom St-Raphaël

Accueil > Actu > Lancement de MacOS X 10.3

Lancement de MacOS X 10.3

vendredi 10 octobre 2003

Apple a annoncé le lancement le 24 octobre prochain des versions 10.3 de ses systèmes d’exploitation Mac OS X et Mac OS X Server, respectivement connus sous les noms de code Panther et Panther Server. La firme à la pomme, qui a entrepris il y a deux ans de rebâtir ses divisions ventes aux entreprises et consulting, compte sur la disponibilité de ces nouvelles moutures et sur le lancement prochain d’une version G5 de ses serveurs rack Xserve pour doper ses ventes aux entreprises.

Depuis 2 ans, les ventes de serveurs d’Apple sont en nette progression, grâce à l’adoption d’un système d’exploitation basé sur un cœur Unix, Mac OS X, mais aussi au développement de l’offre serveurs du constructeur. Historiquement présent dans un certain nombre de grands comptes liés aux secteurs de la communication et des médias, Apple a de nouveau droit de citer chez plusieurs grandes multinationales comme Sun, Cisco ou Oracle, qui autorisent à nouveau l’achat de machines Apple comme postes de bureau ou portables. La firme a aussi réussi à placer nombre de Xserve en remplacemement de serveurs Windows dans ses marchés de référence (éducation, médias…). Elle vient enfin de signer un contrat de livraison de 1100 PowerMac G5 à une université pour la réalisation d’un supercluster de calcul d’une puissance supérieure à 10 Tflops.

Aujourd’hui elle cherche à étendre ces premiers succès à d’autres secteurs. L’un des produits mis en avant par Apple est son OS Serveur, Mac OS X Server 10.3, un judicieux mariage entre technologie propriétaire et Open Source. Grâce à l’intégration de Samba 3, OS X Server fournit tous les outils nécessaires pour délivrer des services de fichiers et d’imprimantes à un parc hétérogènes de clients Macintosh, Windows ou Linux, le tout enrobé par une interface d’administration à la Apple, simple et efficace. Samba 3 peut s’appuyer sur Open Directory 2 pour les services d’annuaire LDAP et peut être couplé aux services d’authentification Kerberos. Il est complété par une panoplie complète de services intranet/extranet tels qu’un serveur Web (Apache/Tomcat), un serveur d’e-mails (Postfix et Cyrus) et des outils de passerelle IP et VPN (compatibles PPTP et L2TP/IPSec).

Apple met aussi en avant les fonctions de serveur d’applications d’OS X Server. Le système d’exploitation arrive avec un support natif de J2EE grâce à l’incorporation du serveur d’applications Jboss, mais aussi des outils de développement et de déploiement WebObjects, le serveur d’applications J2EE hérité de NeXT. La firme souligne en fin la disponibilité sur sa plate-forme de plusieurs produits d’infrastructures clés comme Oracle 10g, Sybase et leurs outils de développement.

Mac OS X Server version 10.3 est vendu à un tarif très abordable par rapport à Windows Server et est même moins cher que la plupart des distributions Linux vendues avec un support. Une version 10 postes coûte ainsi 485 € HT et la version illimitée 960 €. Par comparaison Windows Server 2003 est vendu 1069 € en version 5 postes et il faut compter 193 € HT par tranche de 5 postes supplémentaires.

E.C.


http://www.apple.com/fr/macosx/


Voir en ligne : Article du Monde Informatique - 09/10/2003

Messages

  • Le Père Noël est passé en avance chez Apple avec le lancement par la firme d’une multitude mise à jour.

    Premier concerné, Mac OS X passe en version 10.3.2. Cette mouture apporte notamment plusieurs correctifs de sécurité, un support amélioré des services de partage Windows et des améliorations de performances. Parallèlement à Mac OS X10.3.2, Apple a aussi mis en téléchargement gratuit la version 1.1 de son outil de développement Xcode. Toujours côté système d’exploitation, la firme à la pomme confirme son engagement envers Java en intégrant les API Java 3D dans son Mac OS X (une JVM 1.4.1 est déjà intégrée en standard dans l’OS). Ce support était attendu, Apple utilisant Open GL comme moteur 3D standard pour son système d’exploitation.

    La firme à la pomme a aussi profité de cette période de fête pour mettre à jour ses applications multimédias. QuickTime passe ainsi en version 6.5 et supporte désormais les derniers standards multimédias mobiles, en plus de standards tels que MPEG-4 ou MPEG-2. La version 6.4 de l’architecture multimédia d’Apple se conformait déjà aux spécifications 3GPP, édictée par les principaux acteurs du marché sans-fil. La nouvelle mouture 6.5 apporte le support de 3GPP2 et fait de Quicktime l’architecture par défaut pour la création de contenus multimédias pour téléphones mobiles. L’outil est d’ailleurs préconisé par défaut par NTT DoCoMo et par son concurrent KDDI pour la création de contenus sur leurs réseaux 2G et 3G.

    Enfin, Apple a annoncé hier le lancement d’iTunes 4.2. Cette version du jukebox audio d’Apple, disponible sur Mac et PC, apporte notamment une intégration renforcée pour les abonnées AOL. Le FAI vient en effet de lancer sa propre version de l’iTunes Music Store pour ses abonnés.

    C.B

    Voir en ligne : Article du Monde Informatique - 19/12/2003

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.