vlan.org

Webzine des anciens étudiants de l’IUT Serecom St-Raphaël

Accueil > Actu > La télévision sur ADSL chez Free : pas avant 2004

La télévision sur ADSL chez Free : pas avant 2004

jeudi 23 octobre 2003

Si Free ne cache pas ses ambitions en matière de diffusion audiovisuelle sur la Freebox, le fournisseur d’accès se garde bien, malgré les informations qui commencent à filtrer, de donner les détails de cette future offre qui ne devrait pas débarquer avant l’année prochaine.

Selon Satellifax (accès payant), Free lancera ses services de télévision sur ADSL "début décembre, voire fin novembre". Le site spécialisé dans l’actualité de l’industrie audiovisuelle, qui dit tenir ses informations sur une copie du protocole d’accord passé avec les diffuseurs, se garde bien de citer ses sources mais affirme que le bouquet de chaînes proposé aux abonnés équipés d’une Freebox (le modem ADSL dédié au réseau dégroupé de Free) sera gratuit jusqu’en mars 2004, voire au delà grâce à des périodes promotionnelles proposées aux nouveaux abonnés. Par la suite, Satellifax laisse entendre que le bouquet pourrait être proposé à 10 euros pour les chaînes de base. Rappelons que la Freebox est équipée d’une prise péritel directement raccordable au téléviseur, ce qui évite au signal audiovisuel de transiter par l’ordinateur, voire même par Internet dans la mesure où il ne quitte pas le réseau propre au fournisseur d’accès.

Informations ou rumeurs ?

"Free n’a jamais caché son ambition de proposer des chaînes audiovisuelles avec la Freebox", rappelle Michael Boukobza. Sans clairement infirmer les informations diffusées par Satellifax, le directeur adjoint de la maison mère Iliad préfère parler de rumeurs. Et s’il confirme le lancement du bouquet de chaînes sur la Freebox, ce ne sera pas avant 2004. A temps pour voler la vedette à TPSL, le projet similaire mené par TPS et France Télécom (voir édition du 5 septembre 2003) ? "Ce n’est pas le but recherché", relativise Michael Boukobza, "Free a un projet industriel qu’il construit progressivement, sans chercher à être le premier." Pour preuve, "Free a été l’un des derniers FAI à lancer son offre ADSL".

Le porte-parole confirme en revanche les travaux effectués sur la partie dégroupée du réseau, en vue notamment de supporter la diffusion des chaînes télévisées. "Il y a effectivement eu des interventions de maintenance qui ont pu entraîner des interruptions de service pouvant aller jusqu’à 2 ou 3 heures", déclare le directeur, "mais ils sont aujourd’hui terminés, en tout cas sur l’Ile-de-France et les principales villes." Ces interventions, toujours selon la direction, visaient à obtenir une meilleure stabilité du réseau afin d’assurer la continuité de la qualité de service. Rappelons que, sur sa Freebox, Free garantit un débit descendant de 1 024 Kbits/s et, dans les faits, offre 2 048 Kbits/s. Sur ce point, la direction réfute l’idée que la mise en place des services de télévision sur ADSL grèveront les performances des connexions Internet. Au contraire, Free compte bien conserver son statut de meilleur réseau en matière de débit et temps de réponse serveur (ping). En attendant l’arrivée de la télévision sur leur boîtier, les "freeboxiens" se consoleront avec le service téléphonique proposé depuis le 25 août 2003 (voir édition du 18 août 2003) que Free vient d’enrichir de nouveaux services comme l’affichage du numéro ou le rejet des appels anonymes.

Christophe Lagane


Voir en ligne : Article de VNUNet - 22/10/2003

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.