vlan.org

Webzine des anciens étudiants de l’IUT Serecom St-Raphaël

Accueil > Actu > La messagerie instantanée universelle pour quelques dollars de (...)

La messagerie instantanée universelle pour quelques dollars de plus

jeudi 11 septembre 2003

Yahoo ! serait en train d’évaluer un service permettant à ses utilisateurs de discuter en direct avec les abonnés ICQ, MSN et AOL. Moyennant finance.

Envoyer un email ne demande que de connaître l’adresse de son correspondant. Au contraire, les messageries instantanées des Yahoo !, Microsoft et autres AOL restent des univers clos qui ne communiquent pas entre eux. Impossible pour des internautes qui ne sont pas membres du même réseau de chat de se retrouver en ligne pour discuter. Sauf à utiliser des logiciels autres et à renoncer à certaines fonctionnalités offertes par ces messageries. Une situation qui pourrait changer.

« Soit la proposition suivante : Yahoo Messenger envisage l’introduction d’un nouveau service qui vous permettrait d’utiliser Yahoo Messenger pour communiquer avec les utilisateurs d’autres services de messagerie instantanée tels qu’AOL, MSN et ICQ. Cette version avancée de Messenger serait mise à disposition pour un prix faible et convenable, parallèlement à l’actuel Messenger gratuit . » Telle est, selon CNet, la question que Yahoo ! adresse actuellement aux utilisateurs de son logicel de communication afin de sonder leur opinion. De quoi relancer la recherche d’un des grands serpents de mer du Web.

A la recherche d’un standard

Pressions lors de la fusion AOL-Time Warner, tentative de standardisation par l’IETF (Internet Engineering Task Force), le feuilleton de l’interopérabilité des systèmes de messagerie instantanée avait déchaîné les passions en 2000-2001, avant de s’éteindre à petit feu.

Entre-temps, les principaux acteurs du domaine semblent s’être d’abord souciés de rentabiliser leurs logiciels. Yahoo ! commence à commercialiser un service de messagerie instantanée pour entreprises. A l’occasion de la sortie de MSN Messenger, Microsoft a, lui, demandé des royalties aux éditeurs de logiciels universels comme Trillian qui accèdent à son réseau de chat, comme à ceux de Yahoo ! et d’AOL.

Par cette initiative publique, Yahoo ! pourrait toutefois redonner vie aux tentatives d’interopérabilité. Avec un sérieux coup de pouce de la FIMA. Créée en avril 2002 sous le nom d’Instant Messaging Standards Board, la Financial services Instant Messaging Association (FIMA) regroupe dorénavant une trentaine de grosses institutions bancaires qui poussent à la définition d’un standard. Or, parmi les trois grands, seul Yahoo ! est affilié à la FIMA. Mais les pressions des BNP Paribas, Credit Suisse et autres JP Morgan Chase ont toutes les chances de motiver les autres éditeurs de messagerie instantanée.

Ludovic Nachury


Voir en ligne : Article de 01Net - 10/09/2003

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.