vlan.org

Webzine des anciens étudiants de l’IUT Serecom St-Raphaël

Accueil > Actu > L’Ultra Wide Band passe là où Wi-Fi s’arrête !

L’Ultra Wide Band passe là où Wi-Fi s’arrête !

vendredi 14 mars 2003

En matière de liaisons sans fil, l’IEEE (Institute of Electrical and Electronics Engineers) fait office d’autorité aux Etats-Unis. L’UWB (Ultra Wide Band), une technologie que l’armée américaine vient d’autoriser, y est actuellement l’objet de toutes les attentions.

Pourquoi tant d’intérêt ? Notamment pour ses très nombreuses applications en milieu urbain, l’UWB traverse en effet sans encombre les immeubles - ce qui n’est pas le cas du Wi-Fi - ou en milieu domestique, s’ouvrant ainsi la voie au multimédia haut débit sans fil.

Distances moindres mais débits beaucoup plus élevés

Inventée par l’armée américaine il y a 15 ans, la technologie UWB permet de localiser des objets ou des personnes derrière des arbres ou des murs. Le mois dernier, l’Etat Major américain décidait d’autoriser l’utilisation des fréquences pour l’UWB.

Schématiquement, cette technologie émet des signaux de très courte impulsion (de l’ordre de la pico seconde) à faible puissance et sur une gamme de fréquences extrêmement large. Résultat, les débits autorisés sont démultipliés, entre 100 Mbit/s à 15 mètres et 1 Gbit/s à moins d’un mètre de portée. Par comparaison, la norme Wi-Fi permet d’atteindre des débits maximum allant de 11 Mbit/s (norme 802.11b) à 54 Mbit/s (norme 802.11a) pour un éloignement moyen de 50 mètres - mais sans traverser les obstacles.

Un autre avantage de l’UWB, toujours grâce au spectre très large de f’réquences utilisées, est de ne pas interférer avec les autres communications, assurant ainsi une compatibilité maximale avec des appareils et technologies tiers.

Pas encore de norme mais des tests et débouchés prometteurs

Les déclinaisons du standard 802.11x sont donc promises à un bel avenir, même si aucune norme n’a pour le moment été arrêtée par l’IEEE. Selon le cabinet AsIs, le taux de croissance annuel du marché de l’UWB devrait être de 285 % sur les 5 prochaines années.

Des tests plus que probants ont par ailleurs été effectués dans d’autres secteurs, comme la diffusion de films en qualité DVD à travers un mur. Outre l’ADSL, on voit donc que les applications liées à l’image (TV, photo, vidéo...) constituent un gisement presque inépuisable. Sans parler de l’imagerie médicale ou de la prévision des collisions.

Fabrice Deblock


Ultra Wide Band working group


Voir en ligne : Article de Journal du Net - 14/03/2003

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.