vlan.org

Webzine des anciens étudiants de l’IUT Serecom St-Raphaël

Accueil > Actu > Internet Explorer ne sera plus disponible en version solo

Internet Explorer ne sera plus disponible en version solo

mardi 3 juin 2003

Quelques mois après la fin de son procès antitrust, validé par un dernier accord à l’amiable, Microsoft semble avoir retrouvé ses premiers instincts. Son navigateur IE ne sera plus distribué en solo, mais uniquement avec Windows.

Microsoft a décidé de ne plus fournir Internet Explorer (IE) en version autonome ("stand-alone version"). Le navigateur devient désormais un élément totalement intégré à son système d’exploitation (Windows XP), et ne pourra plus être installé en tant que programme indépendant.

C’est du moins ce qu’affirme Brian Countryman, manager du programme Internet Explorer dans un chat sur le site de Microsoft. « En tant que partie intégrante du système d’exploitation, IE continuera à évoluer, mais il n’y aura plus d’installation stand-alone dans le futur. IE6 SP1 est la dernière version d’installation de ce type », assure-t-il. Une affirmation qui ne fait cependant pas l’unanimité chez Microsoft. « Il ne s’agit pas de la position officielle de l’entreprise aujourd’hui. A ma connaissance aucune décision de ce type n’a été prise », tempère Nicolas Coudière, Chef de produit Windows XP chez Microsoft France.

Concrètement, si l’on en reste aux dires de Brian Countryman, les prochaines mises à jour du navigateur seront intégrées à celles de Windows et accessibles via le système "Windows Update". L’utilisateur devra donc suivre les évolutions du système d’exploitation s’il veut garder un navigateur mis à jour. Internet Explorer suivrait ainsi la voie ouverte par le lecteur Windows Media Player, qui a cessé d’être distribué en solo en 2001 : la dernière version compatible avec la plupart des versions de Windows est la 7.1.

Pour disposer de la version suivante, WMP 8.0, il fallait acquérir Windows XP. Une pratique ponctuelle pour doper les ventes de Windows XP. Depuis, Microsoft est revenu sur cette politique, et le lecteur WMP 9 est disponible pour la plupart des versions de Windows.

Pas de relation avec les procédures antitrusts

Brian Countryman assure que cette décision d’intégrer IE n’a rien à voir avec toute la procédure antitrust dont Microsoft a fait l’objet. Pourtant, ce lien entre système d’exploitation (OS) et navigateur avait constitué l’un des éléments clés du procès antitrust, intenté il y a plus de cinq ans par le gouvernement américain contre Microsoft. Il s’agissait à l’époque d’expliquer comment cette intégration avait défavorisé Netscape. Microsoft avait, pour la première fois, intégré Internet Explorer directement dans le système d’exploitation Windows 98.

Par la suite, il a désolidarisé son navigateur afin de montrer patte blanche à la justice, qui l’a tout de même reconnu coupable d’abus de position dominante à l’été 2001. Mais le géant des logiciels a passé avec le DOJ (ministère de la Justice) un arrangement ("settlement") en novembre 2001, validé un an plus tard.

Pourtant, réintégrer totalement Internet Explorer dans l’OS devrait poser problème avec l’un des points de l’arrangement. Plus précisément : celui traitant des "middleware", dont IE fait partie, c’est-à-dire les logiciels fonctionnels intégrés à l’OS.
Le compromis stipule que « Microsoft devra fournir aux développeurs de logiciels, les interfaces utilisées par [ses] produits "middleware" pour qu’il soient interopérables avec le système d’exploitation. Cela permettra aux développeurs de créer des produits concurrents qui émuleront les fonctions intégrées des produits de Microsoft ».

Christophe Guillemin & avec Evan Hansen à San francisco, pour CNET News.com


Voir en ligne : Article de ZDNet - 02/06/2003

Messages

  • Le numéro un des logiciels s’exprimera fin octobre sur le fait d’abandonner ou non la livraison de IE en version autonome (non intégré à Windows). Mais, pour l’heure, Microsoft ne dément pas les propos d’un des siens, qui a parlé trop tôt.

    Finalement, Microsoft ne se serait pas encore décidé à ne plus fournir Internet Explorer (IE) en version autonome ("stand-alone version"), contrairement à ce qu’avait affirmé Brian Countryman, "programme manager" du célèbre navigateur internet de la galaxie Microsoft. Countryman avait pourtant annoncé cette éventualité dans une discussion en direct ("chat"), reproduite sur le site corporate de la multinationale.

    Selon ses propos, le navigateur devrait à l’avenir devenir un élément totalement intégré à Windows, et donc ne plus pouvoir être installé en tant que programme indépendant. IE 6 SP1 serait la dernière version autonome.

    Mais d’autres responsables de Microsoft, dont Nicolas Coudière, chef de produit Windows XP chez Microsoft France, ont aussitôt relativisé ces affirmations, en indiquant « qu’aucune décision de ce type n’avait été prise » au sein du groupe.

    Rendez-vous le 26 octobre...

    Pour éclaircir nos lanternes, nous avons contacté Brian Countryman par e-mail en début de semaine. Mais c’est la société américaine de relations publiques Waggener Edstrom qui nous a répondu, en nous transmettant une déclaration écrite, qui représente la ligne officielle de l’éditeur.

    « Il est prématuré de discuter des modifications qui seront apportées au niveau du navigateur dans la prochaine version de Windows », peut-on lire dans ce mémo. « Nous préparons des nouveautés passionnantes pour nos clients, et aimerions les partager en détail avec eux, mais il est simplement trop tôt. Nous envisageons de nous exprimer sur les nouveautés de Windows et d’Internet Explorer à l’automne prochain à l’occasion de la [conférence] PDC » (Professional Developers Conference), qui se tiendra à Los Angeles du 26 au 30 octobre 2003.

    Christophe Guillemin

    Voir en ligne : Article de ZDNet - 06/06/2003

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.