vlan.org

Webzine des anciens étudiants de l’IUT Serecom St-Raphaël

Accueil > Actu > Gnewsgroups, une passerelle entre newsgroups et peer-to-peer

Gnewsgroups, une passerelle entre newsgroups et peer-to-peer

mercredi 31 décembre 2003

Un nouvel utilitaire, attendu pour la mi-janvier, entend révolutionner le partage d’information en ligne via les forums publics.

Gnewsgroups , un condensé de « Gnu » (synonyme de « logiciel libre ») et de « Newsgroups » (les groupes de discussion de Usenet), est un utilitaire destiné à accéder au contenu des forums selon le principe du peer-to-peer.

Gratuite et en OpenSource, l’application devrait permettre le partage de fichiers entre ordinateurs individuels connectés à Internet, via les protocoles Gnutella et Gnutella2. En l’occurrence, les fichiers partagés seront les messages postés sur les dizaines de milliers de newsgroups qui constituent Usenet.

Mais, outre son architecture technique originale, le projet n’est pas exempt d’un discours engagé. Sa raison d’être est la censure imposée par la plupart des ISP sur le contenu des newsgroups. Ceux-ci sont rapatriés au bon vouloir des fournisseurs d’accès qui, souvent, décident d’en limiter le nombre pour des raisons légales, éthiques ou financières. Aujourd’hui, chaque internaute ne peut donc accéder qu’à un sous-ensemble de Usenet, choisi par son ISP. Gnewsgroups va contourner cette « censure de fait », en permettant aux internautes de partager l’intégralité du contenu de Usenet, via les ordinateurs personnels utilisés comme relais.

En outre, les artisans du projet estiment qu’il va offrir des méthodes de recherche étendues, par exemple pour le partage de fichiers musicaux. La structure de Usenet, organisé par essence en centres d’intérêts thématiques, est en effet propice à l’établissement de sous-communautés (par exemple les amateurs de musique reggae), dans lesquelles l’échange - illicite - de fichiers pourrait être simplifié.

Dans l’ensemble, si les motivations d’un tel projet peuvent paraître légitimes pour certains pays (où la censure est la plus systématique, et pour lesquels Usenet se réduit à une portion congrue), on peut craindre que son utilisation soit plébiscitée par les utilisateurs les moins recommandables d’Internet. On le sait, Usenet et le peer-to-peer constituent déjà des moyens efficaces de diffusion de contenus scabreux. De la conjonction des deux pourrait résulter un dispositif détonant, dans lequel les internautes serviraient - parfois à leur insu - de relais à l’infamie en ligne...

Développé par Peer Pressure Software, une société unipersonnelle, Gnewsgroups devrait être proposé en téléchargement mi-janvier (pour Windows uniquement).

La Rédaction de 01Net


Voir en ligne : Article de 01Net - 30/12/2003

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.