vlan.org

Webzine des anciens étudiants de l’IUT Serecom St-Raphaël

Accueil > Actu > France Télécom se met à l’heure Wi-Fi

France Télécom se met à l’heure Wi-Fi

vendredi 7 février 2003

L’opérateur va progressivement déployer des services d’accès sans fil Wi-Fi, en prolongement de ses réseaux fixes et mobiles. Ils s’adresseront aussi bien aux clients en entreprises qu’aux particuliers.

Thierry Breton, le PDG de France Telecom, a présenté jeudi 6 février la stratégie de son entreprise à l’égard de Wi-Fi. L’opérateur s’engage massivement pour la technologie d’accès sans fil haut débit, qu’il souhaite déployer en complément de ses réseaux fixes et mobiles.

« Wi-Fi n’est pas un nouveau réseau, c’est un prolongement de ce qui existe » a rappelé Thierry Breton, en insistant sur la complémentarité de Wi-Fi et des réseaux GPRS et UMTS.

France Télécom proposera des offres à destination du grand public via Wanadoo, des entreprises à travers Oléane, Transpac, Equant, et des utilisateurs mobiles avec Orange.

Orange, nouvel opérateur Hot Spot

L’opérateur n’a pas fourni plus de détail sur son modèle économique ni sur le calendrier précis des lancements. Après avoir expérimenté plusieurs mois la technologie alternative Bluetooth, sa filiale Wanadoo est encore incapable de dire avec précision quand elle lancera ses premiers packs ADSL sans fil Wi-Fi.

De son côté, Orange annoncera le détail de son offre à l’occasion du salon 3GSM World Congress, qui réunit l’industrie des Télécom à Cannes, du 17 au 21 février.

L’opérateur de téléphonie mobile a annoncé son intention de déployer des zones d’accès à haut débit Wi-Fi (Hot Spot) dans les lieux publics tel que les hôtels, les gares, les aéroports… Il devrait proposer à ses clients des offres d’abonnement couplées Wi-Fi et GPRS.

La fin programmée des réseaux communautaires libres

Thierry Breton estime que son entreprise a tous les atouts pour réussir sur ce marché naissant : « nous sommes les mieux placés pour assurer la continuité et la fluidité du service entre les différents réseaux ». Pour y parvenir, il s’est engagé sur trois objectifs : la sécurité, la simplicité d’usage et la qualité de service.

L’opérateur espère ainsi gommer les lacunes des réseaux communautaires libres déployés par les pionniers du Wi-Fi. Pour Jean-Jacques Damlamian, Directeur exécutif Technologie et Innovation de France Telecom, ces réseaux vont se marginaliser avec l’arrivée des offres commerciales. « L’esprit libertaire des premiers réseaux va s’étioler. C’est un mode d’usage que je ne condamne pas, mais dans sa forme actuelle, il ne repose pas sur un business model fiable ».

Pour autant, l’opérateur ne compte pas apporter une solution au problème des zones rurales mal desservies par les réseaux haut débit. « Wi-Fi n’est pas une substitution à l’ADSL » a conclu Jean-Jacques Damlamian.

Stéphane Long


Voir en ligne : Article de 01Net - 06/02/2003

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.