vlan.org

Webzine des anciens étudiants de l’IUT Serecom St-Raphaël

Accueil > Actu > Firefox 2.0, dans les bacs

Firefox 2.0, dans les bacs

mercredi 25 octobre 2006

Annoncée pour la fin de ce mois ou le début de novembre la version 2 de Firefox est disponible. Cette sortie légèrement en avance est peut-être motivée par celle, il y a quelques jours, d’Internet Explorer 7. Mais contrairement à celui-ci qui n’est actuellement disponible qu’en anglais, Firefox est disponible en français.

Deux ans après la sortie de Firefox 1.0, la version 2 symbolise une avancée technologique qui ne sautera pas aux yeux des utilisateurs. En effet Mozilla a choisi de ne pas bouleverser l’interface à laquelle ceux-ci sont habitués et seuls quelques détails discrets montrent le changement. Les véritables nouveautés sont donc ailleurs.

Par exemple il existe maintenant une protection anti-phishing, ce qui est une heureuse initiative en raison de la multiplication de ce type d’arnaque. Elle est basée sur une liste d’adresses connues pour être exploitées dans ce but. Cette liste est automatiquement mise à jour sans que l’utilisateur ait à s’en soucier. Il est également possible d’assurer cette protection par l’intermédiaire d’une interrogation automatique de Google. Le choix de la méthode se trouve tout naturellement dans le menu Options, Sécurité.

Les recherches sont également facilitées. Pour les grands moteurs une liste déroulante de suggestions apparaît dès qu’on commence à taper un mot. On appréciera également la possibilité de sélectionner une recherche dans la version française de Wikipedia. Firefox adhère au modèle Opensearch, qui repose sur XML, pour l’intégration des plugins de recherche. Si en naviguant on arrive sur une page possédant une option de recherche spécifique à ce format, l’utilisateur sera automatiquement averti et pourra intégrer ce plugin s’il le souhaite. Internet Explorer 7 adhère également à Opensearch, bien que les deux navigateurs n’aient pas fait exactement le même choix pour les extensions au format de base.

La gestion des flux a été également nettement améliorée et offre le choix d’utiliser un lecteur indépendant où d’intégrer les flux dans les marque-pages (signets, favoris).

La navigation par onglets a été, elle aussi, améliorée par divers détails. Il est possible de restaurer un onglet accidentellement fermé grâce à un clic droit dans la barre des onglets. Enfin on peut restaurer la dernière session après une fermeture de Firefox, ou un crash. Ceci inclut la possibilité de reprendre en cours un téléchargement interrompu.

Par contre on regrettera que plusieurs extensions populaires n’aient pas encore été mises à jour et soient incompatibles avec cette version. Mais ceci n’est pas directement du ressort de Mozilla.

Certains sites offrent des micro-sommaires qui sont mis à jours en fonction de ce que le site affiche. Firefox permet de créer des marque-pages actifs (live bookmarks) qui afficheront ce micro-sommaire au lieu du nom statique du site. Firefox est donc prêt pour exploiter une possibilité encore peu répandue mais qui se généralisera sans doute rapidement.

Sur un plan plus technique notons que Firefox utilise maintenant Javascript 1.7, entièrement compatible avec la version 1.6, mais dotées de diverses possibilités nouvelles.

Enfin cette version incorpore un dictionnaire permettant la correction orthographique du texte qu’on tape dans un formulaire. Peut-on espérer de voir ainsi sur nos forums un nombre de plus en plus grand de messages sans faute ?


Voir en ligne : Article de Futura-sciences.com - 24/10/2006

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.