vlan.org

Webzine des anciens étudiants de l’IUT Serecom St-Raphaël

Accueil > Actu > DVD vidéo : la bataille du "laser bleu" est commercialement (...)

DVD vidéo : la bataille du "laser bleu" est commercialement engagée

mardi 2 décembre 2003

Deux nouvelles générations de formats DVD s’affrontent, basées sur la lecture/gravure au laser bleu. Elles promettent de stocker entre 4 et 5 fois plus de données sur un disque. Face-à-face, deux blocs : Sony-Philips-LG contre Toshiba-Nec-Thomson-Pioneer.

Alors que la concurrence fait toujours rage entre les différents formats actuels de gravure de DVD, une autre bataille a débuté autour du futur standard de disques vidéo de seconde génération. Sur ce terrain, Toshiba et Nec viennent de remporter une victoire avec leur solution baptisée "DVD Haute Définition" ou HD DVD.

Les premières spécifications de ce format ont été approuvées le 18 novembre par le DVD Forum, association de plus de 200 industriels dont Pioneer, Hitachi ou Thomson ; ils fourniront donc des produits compatibles avec ledit format.

Le HD DVD est basé sur l’utilisation d’un laser bleu au lieu du laser rouge actuel. Cette technologie à longueur d’ondes plus fine permet d’augmenter la capacité de stockage des disques de 12 cm : elle atteint 15 à 20 Go par face sur une couche, contre 4,7 Go pour un DVD classique. De quoi faire tenir plus de trois heures de vidéo haute définition.

Toshiba commercialisera ses premiers produits HD DVD en 2004, suivi par Nec en 2005.

Le Blu-Ray de Sony déjà en vente au Japon

Leur technologie entrera en concurrence directe avec le format de DVD haute définition de Sony, le Blu-Ray. Développée par un consortium de neuf industriels dont LG Electronics et Philips, cette technologie est, comme son nom l’indique, également basée sur l’utilisation d’un laser bleu.

Commercialement, le géant nippon a pris de l’avance, puisque ses premiers lecteurs et enregistreurs de DVD Blu-Ray sont disponibles au Japon depuis avril dernier, au prix plutôt élevé de 3800 euros environ. Et désormais dans le reste du monde depuis le 1er décembre.

Ses machines s’adressent à une clientèle professionnelle pour réaliser des sauvegardes de données. Chaque disque Blu-Ray peut contenir actuellement 23 Go de données par face sur une couche. Une capacité qui devrait grimper à 50 Go grâce au procédé double couche à l’horizon 2005, selon Sony.

Le HD DVD compatible avec le format actuel

Même s’il prendra le train en marche, le HD DVD est censé offrir des avantages non négligeables sur son concurrent Blu-Ray. D’abord, il devrait correspondre aux attentes du grand public puisqu’il est compatible avec le format des DVD commerciaux actuels, ce qui n’est pas le cas du Blu-Ray. Inutile donc de refaire toute sa "DVDthèque" avec un lecteur HD DVD.

Ensuite, le coût de fabrication de matériel HD DVD serait 20% moins coûteux que celui de Blu-Ray, selon Nec et Toshiba. Cela ne semble pas avoir convaincu l’équipementier allemand Singulus Technologies, qui a indiqué fin novembre qu’il allait produire exclusivement du matériel au format Blu-Ray.

Reste enfin un dernier format : le système chinois Enhanced Versatile Disc (ou EVD), dévoilé mi-novembre par les autorités chinoises. Il a surtout pour objectif de permettre à la Chine d’économiser deux milliards d’euros par an sur les royalties du format de compression MPEG-2, utilisé dans les DVD.

L’EVD est censé offrir une qualité d’image cinq fois supérieure à celle du MPEG-2 (pour une taille de fichier égale) ainsi qu’un meilleur rendu sonore que l’AC-3, utilisé pour la majorité des DVD.

Avec la rédaction de CNET Asia à Singapour


Voir en ligne : Article de ZDNet - 02/12/2003

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.