vlan.org

Webzine des anciens étudiants de l’IUT Serecom St-Raphaël

Accueil > Actu > DiBcom et UDcast proposent une alternative à l’UMTS en couplant GPRS (...)

DiBcom et UDcast proposent une alternative à l’UMTS en couplant GPRS et DVB-T

jeudi 22 mai 2003

En s’appuyant sur la technologie de la télévision numérique terrestre, les sociétés DiBcom et UDcast entendent proposer une alternative à l’UMTS.

Après le WiFi, une nouvelle menace plane sur la 3G. En s’appuyant sur la technologie de la télévision numérique terrestre, les sociétés DiBcom (concepteur et développeur de circuits intégrés pour la réception de la TNT), et UDcast (leader dans la fourniture de solutions de routage IP) entendent proposer une alternative à l’UMTS.

Concrètement, la solution entend coupler le DVB-T pour le téléchargement (download) et une technologie 2G comme le GPRS pour les requêtes (upload), afin de proposer une solution internet mobile à haut débit, capable d’un débit théorique de 24 Mb/s selon ses concepteurs.

« Les possibilités aujourd’hui en ce qui concerne l’Internet mobile sont assez restreintes : avec les solutions GPRS le débit est limité et il est donc difficile de surfer sur Internet. Quant aux solutions Wi-Fi, elles limitent les utilisateurs géographiquement. Il n’existe pas aujourd’hui de vraies solutions pour accéder facilement à Internet en Hertzien et c’est pourquoi nous nous sommes alliés à UDcast pour proposer une toute nouvelle solution », explique Yannick Levy, Président Directeur Général de DiBcom.

« Le concept de cette nouvelle solution est d’offrir au niveau d’une même région un accès Internet mobile haut-débit avec une infrastructure très légère. L’idée est d’utiliser l’infrastructure existante de la TNT (Télévision Numérique Terrestre) et de profiter du débit non utilisé pour l’accès à l’Internet. Ainsi, même les régions les plus démunies peuvent bénéficier d’un accès Internet haut-débit », complète Sébastien Caillau, Ingénieur Commercial d’UDcast.
Contrairement au WADSL de la société française MDS, cette solution peut également être utilisée en situation de mobilité puisque DiBcom précise que sa technologie fonctionne dans un véhicule circulant à 150 km/h.

Après les tentatives de Nokia ou Sagem pour intégrer des récépteurs FM dans les téléphones mobiles, la démonstration de DiBcom et UDcast pourrait donner des idées aux constructeurs pour proposer à leurs clients une alternative à l’UMTS. Reste à savoir si les opérateurs, après avoir dépensé des milliards dans les réseaux 3G, verront d’un bon oeil une telle forme de concurrence !

Jérôme Bouteiller


Voir en ligne : Article de NetEconomie - 22/05/2003

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.