vlan.org

Webzine des anciens étudiants de l’IUT Serecom St-Raphaël

Accueil > Souvenirs > Que sont-ils devenus ?

Que sont-ils devenus ?

Tout savoir sur ce que font aujourd’hui les anciens serecommiens !

mardi 6 décembre 2005, par Fabien, Thomas

Mais que sont devenus les anciens de ma classe ? et qu’est-ce qu’ils font tous d’abord après Serecom ?? Les réponses par les interessés eux-mêmes qui témoignent sur ce qu’ils font aujourd’hui..dans la vraie vie ! ;)

Sylvia FritzSylvia Fritz, Promo97
« Professeur / danseuse professionnelle des danses Latines et tropicales »

Apres 6 mois longs, mais intenses, passés à Serecom, et voyant que décidément cette formation n’était pas faite pour moi (je préfère l’humain à la machine, je suis plus Com que Réseau), j’ai quitté mes 60 petits camarades pour entamer une formation d’hôtesse d’accueil internationale à Nice.

Mon diplôme en poche, j’ai travaillé sur des salons, congrès, soirées cocktails, et même le festival de Cannes. On peut dire que je me suis baladée d’un bout à l’autre de la côte d’azur, mais mon goût du voyage dépassant la région PACA, j’ai décidé de devenir hôtesse de l’air pour explorer le monde.

Je suis donc montée à Paris pour suivre un formation afin d’obtenir le CSS (Certificat de Sécurité Sauvetage), indispensable dans ce métier. J’ai travaillé comme hôtesse de l’air pendant 2 ans et demi dans la compagnie AOM, mais celle-ci a eu le destin que malheureusement vous connaissez tous, et j’ai réalisé que même si ces 2 ans et demi avaient été formidables, riches en voyages au bout du monde, rencontres en tous genres, découvertes de nouvelles cultures, partage et échange de différentes expériences, même si j’avais eu la chance de vivre pleins de choses extraordinaires grâce à ce métier, j’aspirais à un peu plus de stabilité dans ma vie personnelle.

C’est un métier très difficile, car on est jamais chez soi, ou l’on ne peut rien prévoir à plus de 3 semaines à l’avance, et ou de toutes façons le planning change sans arrêt. Du coup je suis retournée à la vie « civile ». Mon CSS n’ayant pas de réelle valeur en dehors de l’aéronautique, il a fallut que je reparte à zéro.

J’ai repris des petits boulots d’hôtesse d’accueil, de vendeuse, de serveuse etc. Et puis j’ai été engagée chez Microsoft (dans le 91 en région Parisienne) comme standardiste.

Comme vous pouvez l’imaginer décrocher le téléphone toute la journée n’est pas une vocation, alors je me suis formée aux outils bureautiques (Word, Exel, PowerPoint, Internet) afin d’évoluer. Forte de ces apprentissages je suis partie à la conquête d’un boulot d’assistante commerciale.
J’ai fais ce métier pendant 5 ans dans différentes sociétés, j’ai appris pleins de choses, RDV clients, négociation des contrats etc ...

Parallèlement à ça j’occupais mes loisirs en pratiquant très régulièrement la danse. Et un jour j’ai découvert la salsa, et là ma vie a changée. Je venais de tomber dans un milieu extraordinaire, une culture riche de sensations, car la salsa ce n’est pas seulement une danse, c’est un mode de vie. Bien sur au début j’ai pris des cours comme tout le monde une ou deux fois par semaine, et puis j’ai attrapé le virus et là j’y étais tous les soirs, même week-end et jours fériés.

J’ai fais des congres, des stages, testé toutes les danses latines et tropicales, rt finalement ( par chance, si si par chance) la société pour laquelle je bossais a fait un plan social (cause officielle réduction des coûts) et j’étais directement impactée, mon poste étant sous traité à un p’tit gars à Prague (vive l’Europe).

Tout le monde se plein de perdre son poste mais moi j’étais contente car grâce aux bonnes négociations de nos syndicats, j’ai eu droit à une formation tous frais payés. Alors étant passionnée par les danses latines, j’ai décidé d’entamer une formation de professeur/danseur des danses latines et tropicales. Du coup depuis le début du mois de novembre 2005 je suis cette formation qui va durer 9 mois, à l’issue de laquelle j’espère vivre de ma passion, en dansant et donnant des cours de danse (surtout la salsa cubaine).

Qui sait peut être que bientôt vous me verrez donner des cours ou monter sur scène, peut être même que comme moi vous aurez un jour la salsa dans le sang, et que vous comprendrez et découvrirez que les danses latines sont vraiment supers, sensuelles, conviviales et joyeuses !!

En attendant ciao a todo el mondo, besitos los ninos

Sylvia

PS : restez connectés, j’aurais peut être besoin de votre science informatique si je décidais de monter mon propre site web, voir faire un DVD un jour... (n’est-ce pas Ephix ?)


Caroline Gourdien (Cerisola)Caroline Cerisola (Gourdien), 29 ans, Promo96
« Analyste fonctionnel - projet extranet »

Les deux années passées à Serecom furent particulières. Nous arrivions tous d’horizons très très différents (de la simple vendeuse de fringues au mec qui a eu un bac C avec mention B !) pour apprendre un métier que personne ne connaissait : Le Multimédia.

Les premiers mois, nous étions tous pommés, chacun de nous était très nul en quelque chose, pour ma part je n’avais jamais touché un ordinateur de ma vie et Mr Vérennes m’a donc appris à taper sur des touches...

Bref, les deux années d’études furent super sympa, surtout la deuxième année car tout commençait à se mettre en place, les choses était plus structurées, et puis de nouveaux étudiants sont arrivés, on se sentait moins seul. En plus de ça, on a découvert Vacantel, c’était un peu un challenge de pourvoir convaincre Mr Tavernier de bien vouloir héberger 8 jeunes étudiant(e)s...

Après les 2 années sérécomiennes, me voilà partie pour une MST à Aubagne (Licence "Technologie des Arts de l’Image et du Son"), toujours dans le multimédia. Nous étions 4 de St-Raph d’ailleurs !

Ensuite j’ai enchaîné avec un DESS Chef de Projet Multimédia ("Master Sciences, Arts et Techniques de l’Image et du Son"), toujours à Aubagne (Université de Provence Aix-Marseille 1).

Ensuite, j’ai bossé pendant à peu près un an en temps qu’indépendante pour plusieurs boîtes sur Hyères et Paris. J’ai conçu et créé plusieurs sites et CD Rom, qui sont complètement obsolètes maintenant... je tairai donc les adresses...

Puis j’ai décidé de me poser, je travaille depuis septembre 2000 dans une société à Marseille (AACom), je suis Analyste Fonctionnel. Je travaille sur des gros projets d’extranet pour des assurances ou des collectivités. Je suis à la conception des produits et veille parfois au bon déroulement du projet et du respect des specs.

Sinon, côté perso, je me suis mariée en 2002 avec mon chéri rencontré sur les bancs de la fac d’Aubagne, et nous avons eu un petit garçon en 2003.

Matériel utilisé
- Mon cerveau (beaucoup !)
- Outils bureautique
- Logiciels de conception de modèle de données (UML...)


Sébastien LemaireSébastien Lemaire, 25 ans, Promo97
« Chef Monteur », intermittent du spectacle depuis 2 ans.

Apres l’IUT, j’ai continué en faisant un IUP Infocom à Rennes. J’ai beaucoup appris grâce aux stages et aux travaux que j’ai pu y effectuer mais pas vraiment grâce aux cours (!) qui, cela dit, étaient quand même intéressants.

Apres mon année de maîtrise, j’ai fait un stage à CannesTV, la télévision locale de Cannes en tant que monteur et OPV
(Opérateur Prises de Vues). A la suite de ce stage, ils m’ont proposé de piger pour eux dans les deux professions. J’ai accepté tout en m’occupant de la réalisation de mon mémoire afin de valider ma maîtrise. Pendant une année, ma vie professionnelle c’est à peu près résumé à cela.

J’ai aussi pigé en montage pour "CS Production", une boîte d’événementiel sur Cannes, ce qui m’a permis de bosser à Madrid pendant 4 jours. J’étais chargé avec un cadreur et un journaliste de créer des petits films "comique" pour un congrès Alcatel.

Ensuite j’ai donc obtenu ma maîtrise et j’ai commencé à démarcher France3 Côte d’Azur. Je bosse pour eux en tant que monteur depuis 1 an et demi maintenant. Je bosse également à France3 locale de Nice et j’ai bossé pour France3 Corse il n’y a pas longtemps.

Cela fait donc 2 ans et demi que je bosse à CannesTV et 1 an et demi à France3. Je fais essentiellement des news et des magazines (13, 26 min) pour France3.

Pour CannesTV, l’éventail est un peu plus large car c’est une équipe de jeunes avec peu de moyens (statut associatif).

Je réalise le JT et des émissions, je m’occupe également de l’ordinateur de programmation et de diffusion, et d’autres choses. Enfin tout cela va sûrement changer car cela vient d’être racheter par Nice matin.

Matériel utilisé
- Prise de vue : format dv, beta sp, beta sx.
- Montage numérique : Système type Avid (Newscutter, Media Composer) et Sony es3
- Montage analogique : Banc cut classique ou multi-machines piloté par une BVE


Fabien LazaroFabien Lazaro, 28 ans, Promo97
« Développeur Multimedia au CNED »

Après ces 2 années mémorables passées à l’IUT de Saint-Raphaël (les meilleurs souvenirs de ma vie d’étudiant), je me suis inscrit à l’Université d’Aix en Licence de Lettres Modernes. Une année sous le signe du temps libre qui m’a permis de travailler quelques mois en tant que vendeur de matériel audiovisuel.

Fin 1997, je me suis inscrit à l’Université de Toulon-La Garde en vue d’obtenir le "Diplôme d’Enseignement Supérieur Universitaire Services multimédia en Ligne" (BAC +4).

Tout comme SRC, ces 2 années me laisseront beaucoup de bons souvenirs : ah ces nuit blanches à fignoler nos applications et projets la veille de leur présentation ;o) (à ce propos je tiens à remercier mes camarades pour l’aide qu’ils m’ont apporté).

2001 : ne pouvant m’inscrire en DESS (Master Professionnel) à Marseille je suis incorporé sous les drapeaux au 54ème Régiment d’Artillerie de Hyères (et dire que lors de mes 3 jours j’avais cru comprendre ne jamais devoir faire mon Service National).

Plein de bonnes résolutions pour l’année 2002 et malgré la conjoncture économique mondiale catastrophique je me mets en quête d’un emploi en relation avec mon cursus.

Faute de mieux, je décide de travailler dans un hôtel (4 étoiles tout de même) à Boulouris me permettant de gagner ma vie et de continuer mes recherches parallèlement à cela.

Octobre 2002 je suis à nouveau sur le marché de l’emploi, j’en profite pour m’auto former sur divers logiciels pour ne pas rester en marge des évolutions informatiques.

Avril 2003, une opportunité d’embauche se présente à moi en région Parisienne pour être Développeur Multimédia au CNED (Centre National d’Enseignement à Distance).

Les négociations ont été longues mais j’ai enfin décroché le poste : Je suis webmaster au Cned...

Matériel utilisé
- Développement Web : Dreamweaver MX, Flash MX, Photoshop, ImageReady...
- Développement 3D : 3D Studio Max, Swift 3D...
- Audio : Sound Forge XP...

Accéder au site web de Fabien Lazaro



Si vous êtes un ancien ou une ancienne Serecom, et que vous souhaitez vous aussi raconter ce que vous devenez, n’hésitez pas à nous envoyer votre témoignage...

Messages

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.