vlan.org

Webzine des anciens étudiants de l’IUT Serecom St-Raphaël

Accueil > Actu > Les services de messagerie instantanée

Les services de messagerie instantanée

lundi 16 février 2004

Les messageries instantanées permettent de communiquer en direct avec vos interlocuteurs connectés. L’Internaute a passé au crible les quatre principaux services : AIM, Yahoo ! Messenger, ICQ et MSN.

AIM, ICQ, MSN ou Yahoo, quel service choisir ?

Tout le monde s’y est mis
Avec le boom de l’Internet grand public, de nombreux acteurs ont tenté de rafler la mise. En l’absence d’un standard tous les acteurs ont voulu imposer leur propres système de messagerie : des fournisseurs d’accès comme Wanadoo ou AOL, des éditeurs de logiciels et surtout des portails comme Yahoo ! ou MSN.

La question de "l’interopérabilité"
C’est une question cruciale : les logiciels de messagerie peuvent-ils communiquer entre eux ? Ce ne fut pas le cas pendant longtemps. Du fait de la concurrence acharnée à laquelle se sont livrés les acteurs du marché, les utilisateurs étaient souvent contraints d’adopter plusieurs messageries pour communiquer largement. La situation commence à évoluer : deux des principaux services, ICQ et AIM, qui - c’est un comble - appartiennent tout deux à AOL, sont désormais compatibles.

MSN Messenger en force
Principal gagnant de cette concurrence : Microsoft et son MSN Messenger qui compte désormais 4 millions d’utilisateurs en France, contre à peine le dixième pour ses concurrents les mieux lotis. A cela deux raisons. La plus évidente, c’est que, fidèle à sa stratégie "d’imbrication", Microsoft a ancré Messenger dans son système d’exploitation avec l’arrivée de Windows XP. Mais cela ne suffit pas à expliquer le succès : il faut bien le reconnaître, MSN Messenger est très certainement la meilleure messagerie du marché. Et c’est un vieux fidèle d’ICQ qui vous parle...

JPEG - 17.1 ko
MSN Messenger

Alors, plus d’alternative ?
Faut-il adopter pour autant MSN Messenger ? Cela n’est pas dit. C’est une question de goût et d’usage. Les clients d’AOL par exemple ou les adeptes de MonYahoo !, le service personnalisable de Yahoo !, trouveront un intérêt évident à adopter leurs outils de messagerie respectif. Pour peu bien sûr que leurs amis l’adoptent aussi...

JPEG - 25.1 ko
Yahoo ! Messenger

Tout dépend des usages...
S’il s’agit par exemple de communiquer au sein d’une entreprise, ou de papoter entre membres d’une famille, on aura tout intérêt à examiner précisément ses besoins, sérieux ou ludiques, et à les mettre en face des fonctionnalités proposées.. Pas toujours évident.
Ainsi, derrière son apparente simplicité et son interface rugueuse, AIM d’AOL sera sans doute le mieux à même d’accueillir vos conseils de famille (ou d’administration) : les salons de chat restent praticables même avec une trentaine de participants.

JPEG - 13.4 ko
AOL Instant Messenger

Autre exemple, celui d’ICQ. Il est ainsi le seul à permettre la lecture des messages en "direct absolu". L’interlocuteur voit s’afficher les lettres au fur et à mesure de la frappe et on y dialogue de de manière extrêmement naturelle, presque comme à l’oral. Toujours concernant ICQ, soulignons au passage que, des quatre standards de la messagerie instantanée, c’est de loin le plus ouvert en matière de courrier électronique : avec lui, vous pourrez utiliser le compte mail de votre choix, et non un webmail imposé.

JPEG - 24.6 ko
ICQ

Les logiciels de messagerie alternatifs
Au final, il existe tant d’usages différents de ces logiciels qu’il est bien difficile d’en conseiller un plutôt que l’autre. Il n’est pas indispensable de choisir du reste, car les quatre peuvent tout à fait oeuvrer de concert.

Mais si vous avez besoin d’être présent sur l’ensemble de ces réseaux de communication de façon récurrente, sans doute gagnerez vous à envisager l’adoption d’un logiciel tiers. L’excellent Trillian paraît à ce titre tout à fait indiqué car il vous permettra de figurer sur l’ensemble de ces réseaux.

GIF - 26.7 ko
Trillian

Autre logiciel que nous apprécions particulièrement pour son interface irrésistible et pour ses options uniques de recherche d’interlocuteurs, Odigo est lui aussi capable de dialoguer avec le quatuor majeur. Il n’est cependant pas à l’abri d’incidents techniques et des bâtons que les services de messagerie instantanée lui mettent régulièrement dans les roues.

GIF - 14.1 ko
Odigo

Avantages et inconvénients de la messagerie instantanée

Principaux avantages

Savoir en un clin d’œil si ses correspondants sont en ligne
C’est la caractéristique la plus frappante lorsque l’on découvre les systèmes de messagerie instantanée. Avec ce type de logiciel, pas besoin de décrocher son téléphone pour annoncer à son correspondant l’arrivée imminente d’un mail. Une fois vos amis, parents ou collègues ajoutés à la liste de vos correspondants, vous saurez en un coup d’oeil s’ils sont ou non devant leur écran. L’idée bien sûr n’est pas du tout d’espionner votre entourage, mais de reproduire assez fidèlement un mode de communication "normal", c’est à dire de s’assurer qu’une personne vous écoute avant de lui adresser la parole.
Des messages vraiment instantanés ? Absolument, et ce même avec un modem vieillissant. Sauf incident majeur sur le réseau, ou utilisation intensive de la connexion en parallèle, les messages parviennent effectivement à leurs destinataires sitôt postés. D’une certaine façon, les services de messagerie instantanée s’apparentent plus à une sorte de communication téléphonique écrite, qu’au mail.

Des outils de communication polyvalents
Au-delà de l’échange de notes écrites, les logiciels de messagerie instantanée ont pris une orientation multimédia au sens propre du terme. Tous peuvent désormais véhiculer de la voix en temps réel, et de plus en plus, de l’image voire de la vidéo. Si l’on ajoute à cela des passerelles vers les messageries électroniques "standards" et la possibilité de faire suivre des messages instantanés vers son mobile, on peut considérer ces logiciels comme des outils de communication qui mettent à disposition de l’utilisateur les fonctionnalités du mail, du téléphone et de la vidéoconférence.

Et maintenant les "loisirs numériques"
Un MSN ou un Yahoo ! Messenger constitue un espace de convivialité et de divertissement. On y papote, on y joue entre amis, on y partage des photos, voire de la musique, bref, on y perd du temps !

Des réseaux de communication encore relativement épargnés par les pollueurs et les virus. Sur ICQ en particulier, il est fréquent que des spammeurs sévissent, mais à la différence du mail, il est possible de stopper a priori tout message émanant d’inconnus. Virus, spam et failles de sécurité existent donc ici aussi, mais les moyens de lutter sont plus simples à mettre en œuvre et plus radicaux.

Un accès facilité aux grands portails
Au moins dans le cas de MSN, Yahoo et AIM, il s’agit très clairement de rabattre l’utilisateur sur les contenus "maison". C’est à la fois irritant il faut bien le reconnaître, surtout si l’on n’est pas "client" de ces portails... et très pratique, pour obtenir actus, infos sportives ou financières, accéder à son agenda ou à son webmail.

Limites et inconvénients

L’absence de protocole standard
Contrairement au service de mail, au web ou à l’IRC, il n’existe pas de norme en matière de messagerie instantanée. Au lieu de s’asseoir autour d’une table pour trouver un langage commun, les éditeurs des principaux logiciels de messagerie pratiquent la politique de l’autruche depuis des années, préférant empêcher les utilisateurs des différents réseaux de communiquer plutôt que de céder un pouce de terrain à la concurrence. Moralité, il ne vous suffira pas de choisir un logiciel, pour l’utiliser il vous faudra convaincre votre entourage de l’adopter.

Gare à l’addiction
C’est vrai de toute application Internet, mais ça l’est sans doute encore plus des services de messagerie instantanée. Alors prenez garde : ICQ ou MSN sont des instruments géniaux, certes, mais ce n’est pas la vraie vie ! Il faut savoir que ce type d’application peut engendrer de vraies addictions, en particulier chez les ados ou chez les grands timides accros du clavier. Tout ce qu’on vous recommande, c’est de "tchater" avec modération. Si vous êtes parents, le meilleur moyen est sans doute de limiter l’usage de la messagerie à certains créneaux horaires.

Un langage pauvre
Un mail, cela comporte souvent des phrases structurées, une formule de politesse, une construction verbale... L’utilisateur a également tendance à se relire avant d’appuyer sur le bouton "Envoyer/recevoir". Avec la messagerie intantanée, c’est le royaume de la langage immédiat et de l’écriture phonétique type SMS. Pour ceux qui savent faire la part des choses et revenir quand il le faut à un langage plus châtié, pas de problème. Par contre, les ados (encore eux) pourraient avoir tendance à considérer cette écriture comme la norme. Forcément, en cours de français, ça coince...

Le comparatif détaillé des quatre concurrents en lice

Trillian, un remarquable client alternatif


Voir en ligne : Dossier de l’Internaute : "Les services de messagerie instantanée"

Messages

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.